Formation à l’île de la Réunion

Date : vendredi 15 janvier 2016 - lundi 25 janvier 2016

Lieu : Île de la Réunion

Île de la RéunionÀ l’initiative des pasteurs Jean-Claude Alger et Omar El Idrissi, s’est tout récemment déroulé un séminaire pour les pasteurs de la Fédération de la Réunion (Union de l’océan indien), dont l’organisation fut prise en charge par la toute nouvelle équipe fédérale composée des pasteurs Harry Razafison (président), Teddy Ahkiune (secrétaire général) et du trésorier Frédéric Cazal, avec l’aide précieuse du pasteur Héry Daunès.

Décès du président Robert Folkenberg

Robert S. FolkenbergLe Centre de recherche Ellen White s’associe au profond chagrin de la famille Folkenberg et de l’Eglise adventiste mondiale. Le 24 décembre dernier, après une longue maladie le pasteur Robert Folkenberg, ancien président de la Conférence générale, est décédé à quelques jours de son soixante-quinzième anniversaire. Ancien étudiant des universités adventistes Atlantic Union College, Newbold College et Andrews University, Robert Folkenberg fut pasteur, président de diverses fédérations avant d’être élu, contre tout attente, président de l’Eglise adventiste mondiale en 1989. Il occupera ce poste pendant dix années. Le théologien Jan Paulsen, son successeur entre 1999 et 2010, salue la profondeur de la pensée de Robert Folkenberg, sa créativité, sa détermination et son enthousiasme dans la mission. L’Eglise vient de perdre un homme qui a profondément et positivement marqué l’histoire de l’adventisme. Elle est en deuil d’un homme, d’une manière de penser la foi adventiste et de concevoir son autorité.

Séminaire à Limoges

Date : samedi 12 décembre 2015

Lieu : Limoges, France

LimogesÉglise adventiste du septième jour de Limoges
Union des Fédérations adventistes de France www.adventiste.org
Adresse : 4, rue Bernard-Palissy. 87000 Limoges

Renseignements :
Pasteur Joseph du MESGNIL d’ENGENTE
34 rue de Pillet
87280 LIMOGES
+33 9 53 05 57 19
+33 6 08 03 90 37

Matinée
Samedi 9h30 – L’essence du prophétisme dans l’Apocalypse de Jean

LimogesÉtude biblique interactive.
Dès le chapitre inaugural de son Apocalypse, l'apôtre Jean parle de prophétie. De quoi s’agit-il ? Donne-t-il à cette expression le sens de prédiction qu’on lui donne fréquemment ? L'écrivain biblique reprend cette même idée vers la fin du chapitre 19. L’ensemble de son livre apporte un précieux éclairage à une expression souvent utilisée de manière utilitaire, en pensant que ce texte justifie certaines convictions. Nous croyons que cela n’était aucunement l’intention de son auteur. Que signifie « prophétie », qu’est-ce qu’un prophète ? Quelle est l’essence du ministère prophétique ? Pourquoi Jean parle-t-il de témoignage de Jésus ?

« Je tombai à ses pieds pour me prosterner devant lui, mais il me dit : garde toi de faire cela ! Je ne suis que ton compagnon d’esclavage et celui de tes frères qui portent le témoignage de Jésus. Prosterne-toi devant Dieu ! Car le témoignage de Jésus est l’esprit de la prophétie. » (Apocalypse 19, 10)

Conférence sur l’histoire de la rédaction du livre Le grand espoir

Date : mardi 08 décembre 2015

Lieu : Collonges sous Salève, France

Faculté adventiste de théologieAdresse : Faculté adventiste de théologie - 33, chemin du Pérouzet, 74160, Collonges sous Salève, France
Téléphone : 00 33 450 87 68 09

Conférence à l’Aula de la faculté – 9h00

Le grand espoir d’Ellen White : histoire de la rédaction

Dans le cadre de l’année commémorative du centenaire du décès d’Ellen White et à l’occasion de la sortie de l’intégrale du livre Le grand espoir en 2012, Jean-Luc Rolland donne une conférence à l’aula de la Faculté adventiste de théologie sur l’histoire de la rédaction de cet ouvrage et sur les principaux thèmes abordés par l’auteur.

Dans son chef-d’œuvre Les frères Karamazov Fédor Dostoïevski fait parler l’un des personnages d’un bien curieux mérite, celui « d’avoir enfin fini par dompter la liberté et de l’avoir fait pour rendre les gens heureux. » (p. 454). La religion représentée dans le roman par le Grand Inquisiteur, a « dressé » le peuple, l’a « soumis », l’a « rendu tremblant d’obéissance » (p. 451). Avec ses mots, Ellen White a aussi écrit son poème Le Grand Inquisiteur, sa subversion du christianisme (pour reprendre le titre d’un excellent essai de Jacques Ellul) dans un livre publié autrefois en français sous le titre de La tragédie des siècles.

L’année 2012 a vu cet ouvrage retraduit par l’éditeur Vie et Santé et publié sous le titre Le grand espoir. La traduction a été réalisée par le pasteur Claude Bosdedore, dont les activités l’ont aussi conduit à travailler en Suisse comme interprète pendant de nombreuses années. La nouvelle mise en page permet d’avoir directement accès aux sources en notes de bas de page. Vie et Santé a demandé au directeur du Centre de recherche Ellen White d’écrire la préface de l’ouvrage pour faire connaître au public l’histoire de sa rédaction.

En cette année de commémoration, nous croyons utile de rappeler que Le grand espoir s’adresse d’abord à son lecteur, à moi-même qui prend la plume pour rédiger ce billet. Avant de s’adresser à un public que je peux choisir comme cible. L’oublier serait participer de ce que je condamne. Ce serait me donner l’illusion que la subversion n’existe qu’en face. En somme, que j’en suis hors d’atteinte, puisque je n’habite pas la même maison, qu’en faisant le choix de vivre dans un abri, je suis protégé d’un virus qui ne peut infecter que les autres.

Ellen Gould White, 1827-1915

Extrait de la préface

Recherche en neurosciences sur les effets de la télévision

TV LOBOTOMIE - La vérité scientifique sur les effets de la télévisionMichel DESMURGET, TV lobotomie : La vérité scientifique sur les effets de la télévision, Paris, Max Milo Éditions, 2011 ; J’ai Lu, 2013.

Biographie de l'auteur

Docteur en neurosciences et directeur de recherche à l'INSERM, Michel Desmurget démontre dans cette enquête que la télévision est un problème de santé publique.

Présentation de l'éditeur

Sophie, 2 ans, regarde la télé 1 heure par jour : cela double ses chances de présenter des troubles attentionnels.

Kevin, 4 ans, regarde des programmes jeunesse violents : cela quadruple ses chances de présenter des troubles du comportement à l'école primaire.

Lina, 15 ans, regarde des séries comme Desperate Housewives : cela triple ses chances de connaître une grossesse précoce non désirée.

Entre 40 et 60 ans, Yves a regardé la télé 1 heure par jour : cela augmente d'un tiers ses chances de développer la maladie d'Alzheimer.

Henri, 60 ans, regarde la télé 4 heures par jour.

René, son jumeau, moitié moins. Henri a deux fois plus de chances de mourir d'un infarctus que René.

Pour les spécialistes, il n'y a plus de doute, la télévision est un fléau. Son influence négative nous coûte en moyenne trois ans de vie.

Attaques terroristes d’une ampleur sans précédent à Paris

Marianne 13 novembre 2015

Bouleversés par les actes de barbarie perpétrés à Paris vendredi soir 13 novembre, l’équipe du Centre de recherche Ellen White s’associe à l’extrême douleur des familles et des proches des victimes. Nous pensons également à tous les témoins de ces crimes, atterrés par une telle violence. À l’heure où nous rédigeons ces lignes, les attaques terroristes ont causé la mort de 129 personnes et blessé 350 personnes, dont au moins 90 "en urgence absolue". Devant l’ampleur de ce drame, le président de la République François Hollande a annoncé trois jours de deuil national. Le ministre de l’intérieur écrit dans un communiqué : « Confrontée en son territoire à un acte de guerre terroriste planifié depuis l’extérieur d’une barbarie sans précédent, la France fait face avec courage et dans l’union nationale. Nous sommes d’abord aux côtés des victimes, frappées hier soir de manière abjecte, aux côtés de leurs familles, de leurs proches, dans le deuil et le chagrin. Dans le cadre des trois jours de deuil national décrétés par le Président de la République, et à la demande du Premier Ministre, j’ai demandé aux préfets d’organiser lundi 16 novembre à 12heures un moment de recueillement permettant aux agents publics de s’associer à cet hommage. »

Nouveau recteur du Campus adventiste du Salève

Jean-Philippe LehmannLa semaine dernière, l’Assemblée générale du Campus adventiste du Salève a nommé Jean-Philippe Lehmann (46 ans) nouveau recteur de l’institution collongeoise. Il remplace Ralf Wegener qui vient de prendre sa retraite. Jean-Philippe Lehmann a enseigné les mathématiques au Lycée Maurice Tièche et assuré à deux reprises la direction de l’Ensemble Privé Maurice Tièche.

Ordination de la pasteure Ellen White : sources historiques

Concile international de San Antonio 2015Les documents présentés dans le diaporama qui suit apportent un éclairage important aux discussions sur l’ordination des femmes au ministère pastoral dans l’Église adventiste. À la différence des croyants issus de la francophonie, qui le plus souvent parlent de « consécration », le monde anglophone adventiste a recours au lexique de l’« ordination ». Les termes sont ici synonymes.

Comme l’ont révélé les récents débats du concile international de San Antonio, le sujet divise actuellement la communauté. Selon une majorité d’universitaires adventistes, la pratique de l’ordination au ministère pastoral, jusqu’alors en usage dans l’Église, n’a pas d’assises néotestamentaires fiables. Il s’agit, purement et simplement, d’une tradition historique très antérieure à l’émergence du mouvement adventiste. Cette conclusion vaut également pour l’ordination masculine. D’un autre côté, en dépit d’une absence de définition fondée sur des bases scripturaires, une importante proportion de délégués au synode de San Antonio ont voté de poursuivre la pratique de cette tradition, en refusant toute pratique alternative dans les diverses régions du monde. Ainsi, ce vote n’ouvre aucune possibilité aux femmes pasteures d’être reconnues dans leur fédération en tant que pasteures consacrées.

Le pasteur adventiste J.J Chafograck nouveau président de l'Alliance biblique française

Jean-Jacques ChafograckOriginaire de Martinique, Jean-Jack Chafograck (docteur de l’Université de Strasbourg) est pasteur des Églises adventistes de Neuilly-sur-Seine et de Savigny-le-Temple, et responsable du département de l’association pastorale de la Fédération Nord des Églises adventistes. Il vient depuis peu d’être nommé Président de l 'ABF (Alliance biblique française).

  • Pour quelles raisons avez-vous rejoint l’Alliance biblique française ?
    La Bible est pour moi une passion, et j’ai la conviction que ma vocation est de contribuer à sa diffusion. Je suis ainsi très honoré de pouvoir collaborer avec l’ABF.
    Une de mes priorités est que chaque Francophone puisse aller à la rencontre du texte biblique et en expérimenter la puissance.
  • Quelle est votre vision pour votre mandat ?
    Je vais, entre autres, axer ma présidence sur le lien de l’ABF avec les différentes Églises. J’aimerais développer les partenariats avec les communautés chrétiennes dans toute leur diversité afin que l’ABF puisse être à leur service.
  • Un verset que vous aimez ? Pourquoi ?
    « Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu. » (Romains 8.28)
    Ce verset me rappelle qu’en toutes choses, nous pouvons faire appel à Dieu et nous reposer sur lui.

Séminaire à Montpellier

Date : samedi 17 octobre 2015

Lieu : Montpellier, France

Adresse : 668, rue Puech-Villa, Parc Euromédecine
Organisateur : Eglise adventiste, Montpellier, France

Samedi, 10 H 30 : Prédication basée sur le treizième chapitre de la première Lettre aux Corinthiens.

Samedi, 15 H : Conférence / questions

En cette année commémorative à l’occasion du centenaire du décès d’Ellen White, une séminaire est prévu à cette intention le 17 octobre 2015 à Montpellier. Les sujets abordés au cours de cette journée seront en lien très étroit avec la période au cours de laquelle Ellen White séjourna en Europe (1885-1887). Le travail qu’elle a pu effectuer dans nos régions au cours de ce séjour est très dense :

Ellen Gould White, 1827-1915