Journée à Saint-Malo

Date : samedi 23 avril 2016

Lieu : Saint-Malo, France

Saint-MaloAdresse : 52, rue des Cosnes, 35400 - Saint-Malo
Téléphone : 02 99 40 34 70

11 h – Prédication : Un chemin supérieur à tout

La réflexion portera sur l’amour tel que Paul le définit dans le chapitre 13 de la première lettre de Paul aux Corinthiens, et cherchera à comprendre sa pertinente réflexion sur les dons spirituels. L’apôtre en parle avec enthousiasme, ils ont une grande utilité à ses yeux, et en même temps il les relativise face à l’urgence de l’amour.  Dans cet hymne à l’amour d’une remarquable beauté littéraire, Paul parle d’une manière de vivre le service de Dieu et des humains sans un amour qu’il définit à travers seize verbes d’action. L’auteur oppose deux domaines, tout d’abord celui du provisoire, du partiel, de l’éphémère (dans lequel il inclut les dons donnés par Dieu aux croyants pour le servir : prophétie, langues, connaissance…) ensuite celui du permanant, du stable, de ce qui fonde. Ce second domaine est celui de la foi, de l’espérance et de l’amour. Mais par-dessus tout : l’amour.

Journée à Nantes

Date : samedi 16 avril 2016

Lieu : Nantes, France

Adresse : 42, boulevard Auguste Peneau, 44000 - Nantes
Téléphone : 02 40 49 65 18
Site webhttp://www.nantes-adventiste.com

11h – Prédication : Amen

Le message de la prédication prend appui sur une très belle racine hébraïque, dont le terme Amen, le plus souvent non traduit et laissé tel quel en langue française, est un exemple parmi de nombreuses usages dans la Bible. Cette racine ‘MN évoque de manière très poétique et suggestive des pensées d’une profondeur indescriptible. Elle sert à exprimer les notions de foi, de confiance, mais beaucoup d’autres choses encore. En quoi ce langage rejoint notre besoin d’aujourd’hui ?

Nantes, Les Machines de l’île

La passion insensée de la vérité

Hommage à Umberto Eco (1932-2016)

Umberto Eco

À la fin du roman Le Nom de la rose publié en 1980 par Umberto Eco, éminent sémioticien italien décédé en février dernier, le héros Guillaume de Baskerville, à l’abri des flammes qui ravagent le monastère, tient les propos suivants à son disciple Adso de Melk. Ces mots d’une profonde pertinence n’ont hélas rien perdu de leur force :

« L’Antéchrist peut naître de la piété même, de l’excessif amour de Dieu ou de la vérité […] Redoute, Adso, les prophètes et ceux qui sont disposés à mourir pour la vérité, car d’ordinaire ils font mourir des multitudes avec eux, souvent avant eux, parfois à leur place […] Le devoir de qui aime les hommes est peut-être de faire rire de la vérité, faire rire la vérité, car l’unique vérité est d’apprendre à nous libérer de la passion insensée de la vérité. Jorge a accompli une œuvre diabolique parce qu’il aimait d’une façon si lubrique sa vérité qu’il osa tout, afin de détruire à tout prix le mensonge. »

Attentats terroristes à Bruxelles

Ruben de Abreu

La capitale belge a été frappée ce mardi matin par deux attentats terroristes revendiqués par l'organisation État islamique (EI). Des explosions se sont produites à l'aéroport international de Zaventem et à la station de métro de Maelbeek. Mardi soir, le bilan provisoire faisait état de 34 morts et plus de 200 blessés. Le Centre de recherche Ellen White, atterré devant cette nouvelle tragédie européenne, s’associe aux blessés, aux personnes choquées par le drame et présente ses chaleureuses condoléances au peuple belge et aux familles des victimes.

Le pasteur Ruben de Abreu, président de l’Union franco-belge des fédérations adventistes, s’est déclaré choqué par les événements tragiques qui se sont produits mardi 22 mars. Ciblant un aéroport international et le quartier des institutions européennes, c’est « le cœur de l’humanité et le cœur de l’Europe qui ont été agressés ».

Le pasteur de Abreu et les deux présidents des Fédérations adventistes de France expriment leurs condoléances aux familles des victimes ainsi qu’aux personnes blessées et meurtries par ces attentats : « Il est important d’œuvrer pour la paix et la justice tout en se préservant de toute forme de fanatisme. L’Église adventiste s’associe à la douleur des familles. La force de l’Évangile nous permet de croire dans l’espérance révélée par Jésus-Christ de ce temps où Dieu essuiera toutes larmes... où la mort ne sera plus et où il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur... »

Andrea Luxton élue présidente de l’université Andrews

Andrea LuxtonAndrea Luxton succède à Niels-Erik Andreasen qui part en retraite ce printemps après 22 ans de bons et loyaux services en tant que président de l’université phare de l’église adventiste du septième jour. Avant d’être élue à ce poste, Andrea Luxton était vice-présidente de l’université Andrews depuis 2010. Avant de venir à Andrews, elle a été présidente et vice-présidente de l’administration scolaire du Canadian University College (aujourd’hui Université Burman), directrice adjointe du département Education à la Conférence Générale, et principale/présidente de Newbold College en Angleterre. Elle est titulaire d’un doctorat en Anglais de l’Université Catholique d’Amérique et d’un diplôme de troisième cycle en Gestion et changement institutionnels dans l’enseignement supérieur de l’Université de la Twente, aux Pays-Bas.

Concert pour Christian Fresnay le 19 mars 2016

Christian

L’été dernier, notre ami et collègue Christian Fresnay prenait connaissance d’une grave maladie qui l’atteignait en pleine santé. Chrétien engagé, actuellement retraité du Campus adventiste du Salève où il fut cuisinier du restaurant pendant de longues années, Christian est un passionné de vélo et de foot. Il est depuis toujours très apprécié par les étudiants et tout le personnel du campus pour sa douceur, son sourire, sa serviabilité et pour son hospitalité.

Colloque sur le fondamentalisme à l’Université catholique de Lyon

Le fondamentalisme religieux : le cas des traditions bibliques

Invité par l’Université catholique de Lyon à participer à cette journée d’étude, Jean-Luc Rolland, maître de conférence à la Faculté adventiste de théologie et directeur du Centre de recherche Ellen White, est docteur en histoire contemporaine de l’Université Paul Valéry de Montpellier III et docteur en théologie de l’Institut Protestant de Théologie de Montpellier. Ses recherches portent sur la naissance et les sources du fondamentalisme protestant. À l’initiative des organisateurs, Jean-Luc Rolland s’interrogera sur l’idée de fondamentalisme dans l’histoire du catholicisme et dialoguera avec Jean-François Chiron à l’issue de sa conférence sur le fondamentalisme protestant.

Journée d'étude organisée par le Centre d’Étude des Cultures et des Religions de la Faculté de Théologie de l'Université Catholique de Lyon

DATE
LE 18 MARS 2016
De 8h30 à 17h15

Campus Saint-Paul, LyonLIEU
CAMPUS CARNOT
Amphi Vialatoux - K 101
23 place Carnot
69002 Lyon

Le fondamentalisme religieux touche l'interprétation des Écritures saintes reçues dans le judaïsme et le christianisme. Comment décrire le fondamentalisme biblique à partir de ses manifestations habituellement repérées dans le judaïsme, le protestantisme et le catholicisme ? Quels rapports ces mouvements entretiennent-ils avec le texte, ses traductions et ses sens ? Quelle distance avec l'origine permettent-ils de mesurer ? Quelles incidences politiques et sociales leurs façons de voir le monde et Dieu préparent-ils ?

Journée avec la communauté Vivo

Date : samedi 13 février 2016

Lieu : Troinex, Suisse

Eglise arménienneAdresse : Centre arménien - 64, route de Troinex, 1256 Troinex, Genève
Bus : Ligne 45, arrêt Les Crêts
Pasteur : Leandro Lopez
Contact : leo.lopez@adventiste.ch

Vivo Viens et vois
Site web Vivo

Page Facebook Vivo

Vivo - Un chemin supérieur à tout

9 h 30 : Petit-déjeuner
10 h : Partage et Parole
11 h – Message et adoration : Un chemin supérieur à tout

La réflexion portera sur l’amour tel que Paul le définit dans le chapitre 13 de la première lettre de Paul aux Corinthiens, et cherchera à comprendre sa pertinente réflexion sur les dons spirituels. L’apôtre en parle avec enthousiasme, ils ont une grande utilité à ses yeux, et en même temps il les relativise face à l’urgence de l’amour.  Dans cet hymne à l’amour d’une remarquable beauté littéraire, Paul parle d’une manière de vivre le service de Dieu et des humains sans un amour qu’il définit à travers seize verbes d’action. L’auteur oppose deux domaines, tout d’abord celui du provisoire, du partiel, de l’éphémère (dans lequel il inclut les dons donnés par Dieu aux croyants pour le servir : prophétie, langues, connaissance…) ensuite celui du permanant, du stable, de ce qui fonde. Ce second domaine est celui de la foi, de l’espérance et de l’amour. Mais par-dessus tout : l’amour.

Séminaire à Gland

Date : samedi 06 février 2016

Lieu : Gland, Suisse

Adresse : La Lignière 12. 1196. Gland.
Pasteurs : Sergi Tejel
Téléphone : 00 41 (0)76 317 62 31
Contact : sergitejel@adventiste.ch

Chapelle Eglise Adventiste La Lignière à Gland, Suisse

Eglise Adventiste La Lignière à Gland, SuisseSamedi 10 H 30 - Prédication : Un chemin supérieur à tout

La réflexion portera sur l’amour tel que Paul le définit dans le chapitre 13 de la première lettre de Paul aux Corinthiens, et cherchera à comprendre sa pertinente réflexion sur les dons spirituels. L’apôtre en parle avec enthousiasme, ils ont une grande utilité à ses yeux, et en même temps il les relativise face à l’urgence de l’amour.  Dans cet hymne à l’amour d’une remarquable beauté littéraire, Paul parle d’une manière de vivre le service de Dieu et des humains sans un amour qu’il définit à travers seize verbes d’action. L’auteur oppose deux domaines, tout d’abord celui du provisoire, du partiel, de l’éphémère (dans lequel il inclut les dons donnés par Dieu aux croyants pour le servir : prophétie, langues, connaissance…) ensuite celui du permanant, du stable, de ce qui fonde. Ce second domaine est celui de la foi, de l’espérance et de l’amour. Mais par-dessus tout : l’amour.