Nouvelles

SOLIDARITÉ

Solidarité

Nice, Promenade des anglais

Crédit photo : Cyril Dodergny, Nice Matin

La passion insensée de la vérité

Hommage à Umberto Eco (1932-2016)

Umberto Eco

À la fin du roman Le Nom de la rose publié en 1980 par Umberto Eco, éminent sémioticien italien décédé en février dernier, le héros Guillaume de Baskerville, à l’abri des flammes qui ravagent le monastère, tient les propos suivants à son disciple Adso de Melk. Ces mots d’une profonde pertinence n’ont hélas rien perdu de leur force :

« L’Antéchrist peut naître de la piété même, de l’excessif amour de Dieu ou de la vérité […] Redoute, Adso, les prophètes et ceux qui sont disposés à mourir pour la vérité, car d’ordinaire ils font mourir des multitudes avec eux, souvent avant eux, parfois à leur place […] Le devoir de qui aime les hommes est peut-être de faire rire de la vérité, faire rire la vérité, car l’unique vérité est d’apprendre à nous libérer de la passion insensée de la vérité. Jorge a accompli une œuvre diabolique parce qu’il aimait d’une façon si lubrique sa vérité qu’il osa tout, afin de détruire à tout prix le mensonge. »

Attentats terroristes à Bruxelles

Ruben de Abreu

La capitale belge a été frappée ce mardi matin par deux attentats terroristes revendiqués par l'organisation État islamique (EI). Des explosions se sont produites à l'aéroport international de Zaventem et à la station de métro de Maelbeek. Mardi soir, le bilan provisoire faisait état de 34 morts et plus de 200 blessés. Le Centre de recherche Ellen White, atterré devant cette nouvelle tragédie européenne, s’associe aux blessés, aux personnes choquées par le drame et présente ses chaleureuses condoléances au peuple belge et aux familles des victimes.

Le pasteur Ruben de Abreu, président de l’Union franco-belge des fédérations adventistes, s’est déclaré choqué par les événements tragiques qui se sont produits mardi 22 mars. Ciblant un aéroport international et le quartier des institutions européennes, c’est « le cœur de l’humanité et le cœur de l’Europe qui ont été agressés ».

Le pasteur de Abreu et les deux présidents des Fédérations adventistes de France expriment leurs condoléances aux familles des victimes ainsi qu’aux personnes blessées et meurtries par ces attentats : « Il est important d’œuvrer pour la paix et la justice tout en se préservant de toute forme de fanatisme. L’Église adventiste s’associe à la douleur des familles. La force de l’Évangile nous permet de croire dans l’espérance révélée par Jésus-Christ de ce temps où Dieu essuiera toutes larmes... où la mort ne sera plus et où il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur... »

Andrea Luxton élue présidente de l’université Andrews

Andrea LuxtonAndrea Luxton succède à Niels-Erik Andreasen qui part en retraite ce printemps après 22 ans de bons et loyaux services en tant que président de l’université phare de l’église adventiste du septième jour. Avant d’être élue à ce poste, Andrea Luxton était vice-présidente de l’université Andrews depuis 2010. Avant de venir à Andrews, elle a été présidente et vice-présidente de l’administration scolaire du Canadian University College (aujourd’hui Université Burman), directrice adjointe du département Education à la Conférence Générale, et principale/présidente de Newbold College en Angleterre. Elle est titulaire d’un doctorat en Anglais de l’Université Catholique d’Amérique et d’un diplôme de troisième cycle en Gestion et changement institutionnels dans l’enseignement supérieur de l’Université de la Twente, aux Pays-Bas.

Colloque sur le fondamentalisme à l’Université catholique de Lyon

Le fondamentalisme religieux : le cas des traditions bibliques

Invité par l’Université catholique de Lyon à participer à cette journée d’étude, Jean-Luc Rolland, maître de conférence à la Faculté adventiste de théologie et directeur du Centre de recherche Ellen White, est docteur en histoire contemporaine de l’Université Paul Valéry de Montpellier III et docteur en théologie de l’Institut Protestant de Théologie de Montpellier. Ses recherches portent sur la naissance et les sources du fondamentalisme protestant. À l’initiative des organisateurs, Jean-Luc Rolland s’interrogera sur l’idée de fondamentalisme dans l’histoire du catholicisme et dialoguera avec Jean-François Chiron à l’issue de sa conférence sur le fondamentalisme protestant.

Journée d'étude organisée par le Centre d’Étude des Cultures et des Religions de la Faculté de Théologie de l'Université Catholique de Lyon

DATE
LE 18 MARS 2016
De 8h30 à 17h15

Campus Saint-Paul, LyonLIEU
CAMPUS CARNOT
Amphi Vialatoux - K 101
23 place Carnot
69002 Lyon

Le fondamentalisme religieux touche l'interprétation des Écritures saintes reçues dans le judaïsme et le christianisme. Comment décrire le fondamentalisme biblique à partir de ses manifestations habituellement repérées dans le judaïsme, le protestantisme et le catholicisme ? Quels rapports ces mouvements entretiennent-ils avec le texte, ses traductions et ses sens ? Quelle distance avec l'origine permettent-ils de mesurer ? Quelles incidences politiques et sociales leurs façons de voir le monde et Dieu préparent-ils ?

Décès du président Robert Folkenberg

Robert S. FolkenbergLe Centre de recherche Ellen White s’associe au profond chagrin de la famille Folkenberg et de l’Eglise adventiste mondiale. Le 24 décembre dernier, après une longue maladie le pasteur Robert Folkenberg, ancien président de la Conférence générale, est décédé à quelques jours de son soixante-quinzième anniversaire. Ancien étudiant des universités adventistes Atlantic Union College, Newbold College et Andrews University, Robert Folkenberg fut pasteur, président de diverses fédérations avant d’être élu, contre tout attente, président de l’Eglise adventiste mondiale en 1989. Il occupera ce poste pendant dix années. Le théologien Jan Paulsen, son successeur entre 1999 et 2010, salue la profondeur de la pensée de Robert Folkenberg, sa créativité, sa détermination et son enthousiasme dans la mission. L’Eglise vient de perdre un homme qui a profondément et positivement marqué l’histoire de l’adventisme. Elle est en deuil d’un homme, d’une manière de penser la foi adventiste et de concevoir son autorité.

Attaques terroristes d’une ampleur sans précédent à Paris

Marianne 13 novembre 2015

Bouleversés par les actes de barbarie perpétrés à Paris vendredi soir 13 novembre, l’équipe du Centre de recherche Ellen White s’associe à l’extrême douleur des familles et des proches des victimes. Nous pensons également à tous les témoins de ces crimes, atterrés par une telle violence. À l’heure où nous rédigeons ces lignes, les attaques terroristes ont causé la mort de 129 personnes et blessé 350 personnes, dont au moins 90 "en urgence absolue". Devant l’ampleur de ce drame, le président de la République François Hollande a annoncé trois jours de deuil national. Le ministre de l’intérieur écrit dans un communiqué : « Confrontée en son territoire à un acte de guerre terroriste planifié depuis l’extérieur d’une barbarie sans précédent, la France fait face avec courage et dans l’union nationale. Nous sommes d’abord aux côtés des victimes, frappées hier soir de manière abjecte, aux côtés de leurs familles, de leurs proches, dans le deuil et le chagrin. Dans le cadre des trois jours de deuil national décrétés par le Président de la République, et à la demande du Premier Ministre, j’ai demandé aux préfets d’organiser lundi 16 novembre à 12heures un moment de recueillement permettant aux agents publics de s’associer à cet hommage. »

Nouveau recteur du Campus adventiste du Salève

Jean-Philippe LehmannLa semaine dernière, l’Assemblée générale du Campus adventiste du Salève a nommé Jean-Philippe Lehmann (46 ans) nouveau recteur de l’institution collongeoise. Il remplace Ralf Wegener qui vient de prendre sa retraite. Jean-Philippe Lehmann a enseigné les mathématiques au Lycée Maurice Tièche et assuré à deux reprises la direction de l’Ensemble Privé Maurice Tièche.

Ordination de la pasteure Ellen White : sources historiques

Concile international de San Antonio 2015Les documents présentés dans le diaporama qui suit apportent un éclairage important aux discussions sur l’ordination des femmes au ministère pastoral dans l’Église adventiste. À la différence des croyants issus de la francophonie, qui le plus souvent parlent de « consécration », le monde anglophone adventiste a recours au lexique de l’« ordination ». Les termes sont ici synonymes.

Comme l’ont révélé les récents débats du concile international de San Antonio, le sujet divise actuellement la communauté. Selon une majorité d’universitaires adventistes, la pratique de l’ordination au ministère pastoral, jusqu’alors en usage dans l’Église, n’a pas d’assises néotestamentaires fiables. Il s’agit, purement et simplement, d’une tradition historique très antérieure à l’émergence du mouvement adventiste. Cette conclusion vaut également pour l’ordination masculine. D’un autre côté, en dépit d’une absence de définition fondée sur des bases scripturaires, une importante proportion de délégués au synode de San Antonio ont voté de poursuivre la pratique de cette tradition, en refusant toute pratique alternative dans les diverses régions du monde. Ainsi, ce vote n’ouvre aucune possibilité aux femmes pasteures d’être reconnues dans leur fédération en tant que pasteures consacrées.

Le pasteur adventiste J.J Chafograck nouveau président de l'Alliance biblique française

Jean-Jacques ChafograckOriginaire de Martinique, Jean-Jack Chafograck (docteur de l’Université de Strasbourg) est pasteur des Églises adventistes de Neuilly-sur-Seine et de Savigny-le-Temple, et responsable du département de l’association pastorale de la Fédération Nord des Églises adventistes. Il vient depuis peu d’être nommé Président de l 'ABF (Alliance biblique française).

  • Pour quelles raisons avez-vous rejoint l’Alliance biblique française ?
    La Bible est pour moi une passion, et j’ai la conviction que ma vocation est de contribuer à sa diffusion. Je suis ainsi très honoré de pouvoir collaborer avec l’ABF.
    Une de mes priorités est que chaque Francophone puisse aller à la rencontre du texte biblique et en expérimenter la puissance.
  • Quelle est votre vision pour votre mandat ?
    Je vais, entre autres, axer ma présidence sur le lien de l’ABF avec les différentes Églises. J’aimerais développer les partenariats avec les communautés chrétiennes dans toute leur diversité afin que l’ABF puisse être à leur service.
  • Un verset que vous aimez ? Pourquoi ?
    « Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu. » (Romains 8.28)
    Ce verset me rappelle qu’en toutes choses, nous pouvons faire appel à Dieu et nous reposer sur lui.