Ellen White

Le meilleur chemin : sortie prochaine d’une édition annotée

Nous évoquions récemment la sortie (début 2017) d’une édition annotée de l’ouvrage d’Ellen White Steps to Christ (titre de l’édition francophone : Le meilleur chemin). L’édition comprendra une introduction sur l’histoire de la rédaction de Steps to Christ et des notes dans chaque chapitre de l’œuvre d’Ellen White. Cette initiative est profondément réjouissante, bon nombre de lecteurs ne connaissent pas le contexte dans lequel les ouvrages ont pu voir le jour. À titre d’exemple, il est important de savoir que Le meilleur chemin n’a pas été écrit en une seule fois, que l’auteur a retravaillé son texte et l’a publié une seconde fois avec un chapitre supplémentaire, qu’il s’agit en réalité d’une anthologie d’œuvres d’Ellen White rassemblées par sa secrétaire Marian Davis.

Denis FortinCette prochaine publication est le fruit de plusieurs années de recherches menées par Denis Fortin, chercheur et professeur de théologie de l’Université John Andrews (Berrien Springs, Michigan), également professeur invité de la Faculté adventiste de théologie (Collonges sous Salève), et entre autres coéditeur de l’Ellen G. White Encyclopedia. Denis Fortin est membre de plusieurs sociétés scientifiques au nombre desquelles la Society of Biblical Literature, l’American Society of Church History, l’Adventist Theological Society, l’Adventist Society for Religious Studies. Il est également membre de la Phi Kappa Phi Honor Society and de la Faith and Order Commission du National Council of the Churches of Christ in the U.S.A. Il est l’auteur d’un grand nombre de publications touchant à l’histoire du christianisme et à la théologie. Notamment Adventism in Quebec: The Dynamics of Rural Church Growth, 1830-1910, Berrien Springs, Andrews University Press, 2004. Denis Fortin nous confiait récemment avoir conçu ce projet dans la perspective de l’année commémorative du 500e anniversaire de la Réforme protestante.

Un film sur l'origine du mouvement adventiste

Dis-le au monde

Dis-le au monde est le titre d’un film mis sur Youtube le 21 octobre dernier. La date est symbolique, il y a 172 ans, un groupe de croyants enthousiasmés par l’étude de prophéties bibliques s’attendaient à voir la réalisation de la promesse évangélique du retour de Jésus Christ. Selon leur calcul, cet évènement devait avoir lieu le 22 octobre 1844. L’amère déception qui suivra, ne mettra pas fin au mouvement, mais à une profonde quête de sens. De ces réflexions naîtra par la suite une petite communauté chrétienne, en mai 1863 très exactement, qui prendra le nom d’Église adventiste du septième jour.

Cette production cinématographique a été réalisée par une équipe australienne. Plusieurs scènes ont été filmées au Canada, dans un village historique où les résidents vivent en utilisant des outils et autres matériaux, à la manière de leurs ancêtres. Bien documenté sur le plan historique, le film retrace avec romantisme les origines du mouvement adventiste.

125 bougies pour le best-seller Le meilleur chemin

125 years of Steps to Christ2017 sera une nouvelle année commémorative. Cette fois, l’évènement fêté est un livre, sans aucun doute le best-seller d’Ellen White. Sa première édition anglophone (chez Fleming H. Revell Company) date de 1892. Au nombre des très nombreuses traductions de Steps to Christ, en plus de 150 langues, la traduction francophone parut sous deux titres différents, tout d’abord aux éditions Signes des temps puis Vie et Santé. Le titre initial Vers Jésus devint ensuite Le meilleur chemin.

Le meilleur chemin

Nouveau DVD de l’œuvre d’Ellen White

DVD de l’œuvre d’Ellen White

Elle White Writings - CD-ROMAprès avoir édité la littérature d’Ellen White en CD-Rom, le Ellen G. White Estate met à présent à disposition l’intégralité de l’œuvre d’Ellen White sous la forme d’un DVD. Il s’agit d’une substantielle mise à jour à la fois pour PC (Windows XP, 7, 8, 10) et MAC (OS X 10.9, 10.10, 10.11). Le DVD inclut non seulement l’œuvre publiée mais aussi l’intégralité (connue à ce jour) de la correspondance et d’autres manuscrits. Le DVD est en vente sur le site adventistbookcenter.com au prix actuel de US $19.99. Cette même banque de données est également consultable en ligne  sur le site du Ellen G. White Estate, lequel constituera toujours sa mise à jour la plus récente. Parallèlement, une édition papier annotée des manuscrits est en cours de publication. Le premier volume est déjà paru.

Adventist Book Center
Commnder le CD-Rom "Ellen G. White Writings"

Ordination de la pasteure Ellen White : sources historiques

Concile international de San Antonio 2015Les documents présentés dans le diaporama qui suit apportent un éclairage important aux discussions sur l’ordination des femmes au ministère pastoral dans l’Église adventiste. À la différence des croyants issus de la francophonie, qui le plus souvent parlent de « consécration », le monde anglophone adventiste a recours au lexique de l’« ordination ». Les termes sont ici synonymes.

Comme l’ont révélé les récents débats du concile international de San Antonio, le sujet divise actuellement la communauté. Selon une majorité d’universitaires adventistes, la pratique de l’ordination au ministère pastoral, jusqu’alors en usage dans l’Église, n’a pas d’assises néotestamentaires fiables. Il s’agit, purement et simplement, d’une tradition historique très antérieure à l’émergence du mouvement adventiste. Cette conclusion vaut également pour l’ordination masculine. D’un autre côté, en dépit d’une absence de définition fondée sur des bases scripturaires, une importante proportion de délégués au synode de San Antonio ont voté de poursuivre la pratique de cette tradition, en refusant toute pratique alternative dans les diverses régions du monde. Ainsi, ce vote n’ouvre aucune possibilité aux femmes pasteures d’être reconnues dans leur fédération en tant que pasteures consacrées.

Le don de prophétie - nouvelle version de l’article 18

Croyance fondamentale 18
Dallas, 1980
Traduction française officielle

La prophétie fait partie des dons du Saint-Esprit. Ce don est l'une des marques distinctives de l'Église du reste et s'est manifesté dans le ministère d'Ellen White. Les écrits de cette messagère du Seigneur sont une source constante de vérité qui fait autorité et procure à l'Église encouragement, directives, instructions et répréhension. Ils affirment que la Bible est le critère auquel il faut soumettre tout enseignement et toute expérience.

Croyance fondamentale 18
Dallas, 1980
Commentaire sur la traduction française : Centre de recherche Ellen White

La prophétie – ici le terme anglais prophecy est à comprendre davantage comme « prophétisme » - fait partie des dons du Saint-Esprit. Ce don est l'une des marques distinctives de l'Église du reste et s'est manifesté dans le ministère d'Ellen White. En tant que messagère du Seigneur, ses écrits… (L’original anglais est ici plus fort que la traduction française officielle,  lequel pouvait donner le sentiment qu’Ellen White est l’unique messagère, voire son prophétisme le seul prophétisme). Les écrits de cette messagère du Seigneur sont une source constante de vérité qui fait autorité et procure à l'Église encouragement, directives, instructions et répréhension. Ils affirment clairement (l’adverbe est omis dans la traduction française officielle) que la Bible est le critère auquel il faut soumettre tout enseignement et toute expérience.

Le rôle d'Ellen White discuté au synode adventiste de San Antonio

Le statut des écrits d'Ellen White fut l’objet de discussions et d’une révision des croyances fondamentales à San Antonio (Texas) lors du dernier synode international de l’Eglise adventiste qui s’est déroulé début juillet.

Après plusieurs années de réflexion, les délégués ont modifié le dix-huitième article de la confession de foi de l’Eglise relatif au don de prophétie. Depuis juillet, le texte distingue plus nettement le rôle de la Bible et celui des écrits d'Ellen White, figure emblématique de cette communauté qui a participé à sa fondation au milieu du XIXe siècle. Certains éléments de l’ancien article 18 ont été transféré à l’article 1 qui traite de l’autorité de la Bible.

Commémorations du centenaire du décès d’Ellen White en 2015

Le White Estate annonce les projets prévus pour la commémoration du centenaire de la vie et du ministère d’Ellen White en 2015

Ellen G. White

Selon les projets annoncés par les responsables du White Estate, l’impact de l’héritage d’Ellen White sera commémoré de différentes manières à travers toute l’année 2015, centenaire de sa mort. Parmi les projets en cours actuellement, on peut noter :

  1. Automne 2014: création d’une page internet dédiée avec des ressources pour les églises locales, les écoles, et autres structures afin qu’elles participent à la commémoration de 2015.
  2. Inauguration officielle d’un nouveau centre ouvert aux visiteurs au bureau du White Estate durant la session de printemps du Comité exécutif de la Conférence Générale en 2015.

Nouvelles du Ellen G. White Estate

Ellen G. white EstateUne bonne nouvelle qui réjouira les lecteurs habitués à consulter les écrits d’Ellen White dans la langue originale. Après avoir édité sur CD-ROM l’intégralité des published writings (écrits publiés par l’auteur, c’est-à-dire sous la forme de livres ou d’articles de revues), le White Estate travaille depuis plusieurs années à la réalisation d’une édition des unpublished writings. Comme nous l’avons plusieurs signalé, cette édition prend du temps en raison de l’impressionnant travail d’annotation en bas de page indispensable à la compréhension de certains manuscrits. Cette édition n’est pas encore achevée, mais bonne nouvelle … ces manuscrits seront totalement accessibles au moment de l’assemblée mondiale (conférence générale) de l’été 2015. Cela, avant même la fin du travail d’édition avec notes de bas de page. Bonne lecture aux amateurs, et rendez-vous en 2015.

A la mémoire de Robert W. Olson (1920-2013)

Dr Robert W. OlsonLe Dr Robert W. Olson, ancien curateur et directeur du White Estate de 1978 à 1990, est décédé à son domicile d’Hendersonville, en Caroline du Nord, le 15 avril 2013, à l’âge de 92 ans. Le Dr Olson avait rejoint le personnel du White Estate en 1974, succédant à Arthur L. White, petit-fils d’Ellen White.

Robert Olson fut consacré au ministère pastoral en 1946 et enseigna par la suite dans plusieurs universités adventistes, dont le College of Medical Evangelists (aujourd’hui Université de Loma Linda), le Columbia Union College (aujourd’hui Université Adventiste de Washington), Newbold College (dont il fut président), et le Pacific Union College, où il fut président du département de religion.

Jim Nix, actuel directeur du White Estate, a commenté : « Le Dr Olson était l’un des plus grands gentlemen chrétiens que j’ai jamais connus. C’était quelqu’un de catégorique, et d’un grand secours, vous pouviez être sûr de compter sur lui quand il donnait sa parole. Qu’il s’agissait de faire l’exégèse d’un texte biblique, ou de parler des écrits d’Ellen White, sa pensée claire et ses dons naturels pour l’enseignement ont fait de lui un orateur très prisé. »