Acquisitions

Ellen White dans la bouche de Pierre Mendès France

En 1994 Guido Delameillieure, actuellement directeur de l’excellente Bibliothèque Alfred Vaucher, publiait un article dans lequel il traitait du pasteur Maurice Tièche, professeur et éducateur adventiste  en tant que conseiller de Pierre Mendès-France.

Pierre Mendès France - Dire la Vérité, Causries du SamediLe court passage au pouvoir (juin 1954 - février 1955) de cet homme politique a marqué la mémoire politique française1. Le 18  juin 1954, Pierre Mendès France est nommé président du Conseil par René Coty,  président de la République française de l’époque. Sa présence à cette fonction, équivalent de celle du premier ministre aujourd’hui2, sera éphémère. Quelques mois seulement plus tard, le gouvernement Pierre-Mendès France démissionnera en février 1955.

Soucieux de se rapprocher de l'opinion publique, il décide de s'adresser chaque samedi soir au peuple français par l'intermédiaire de la radio3. Dans ces Causeries du samedi, il explique sa politique et aborde les grands thèmes de la société4.

Le 18 septembre 1954, il s'adresse tout particulièrement aux cinq millions d'enfants qui ont repris le chemin de l'école après les vacances d'été. Et il leur explique les raisons pour lesquelles il estime essentiel d’aller à l'école. On peut comprendre l'étonnement de certains adventistes ce soir-là, alors que Mendès-France prononce ces paroles à la radio :

La France a besoin d'hommes et de femmes honnêtes et bons, dont la conscience soit aussi fidèle au devoir que la boussole est fidèle au pôle; d'hommes et de femmes qui tiendront, quoi qu'il arrive, pour la justice et la vérité5.

Nouvelles publications Vie et Santé

Les ombres et la lumière de Jean-Jacques et Françoise HenriotParmi les nouvelles publications des éditions Vie et Santé, deux sont en relation avec la Faculté adventiste de théologie. Professeur de grec à la faculté, Jean-Jacques Henriot vient de signer avec Françoise son épouse, professeur de français au Lycée Maurice Tièche, un livre intitulé Les ombres et la lumière. Les textes recueillis dans ce volume sont d’inspiration poétique, et peuvent tout aussi bien nourrir la méditation personnelle qu’une liturgie. « Ils parlent du monde, nous signalent les auteurs, de ses rires et de ses pleurs, de ses ombres, mais aussi du Grand Autre qui est lumière. Ils en parlent avec audace et humilité, comme dans la prière. Ce sont des textes qui espèrent. Prenez-les. Sortez-les du livre. Donnez-leur votre souffle. Faites-les résonner. Faites-les entendre. C'est ce qu'ils demandent. »

La revue adventiste vient également de publier un numéro qui comporte un important dossier sur le fondamentalisme chrétien dans lequel s’expriment Bert Beach, longtemps responsable des départements des relations publiques et de la liberté religieuses de l’Eglise adventiste mondiale, Johannes Hartlaap, historien adventiste professeur à l’Université de Friedensau (Allemagne) et Jean-Luc Rolland, professeur à la Faculté adventiste de théologie et directeur du Centre de recherche Ellen White.

L'écologie politique: une réécriture de l'écologie adventiste

Fabrice DesplanFabrice Desplan
Sociologue
GSRL / CNRS

Les études des sociologues ont démontré durant tout le XXe siècle que l'on ne peut pas opposer modernité et religion. L'une influence l'autre. Les valeurs religieuses ont participé à faire émerger la modernité. De son côté la modernité a accentué une distance avec les institutions religieuses. Mais il y a des points sur lesquels les problématiques récentes de notre société ne font que relancer des acquis religieux anciens. Tel est le cas de l'écologie politique. Les écolos seraient peu à être d'accord, mais en de nombreux points l'écologie politique est une réécriture de croyances religieuses.

L'identité religieuse au sein de l'adventisme

Identité Religieuse au Sein de l'Adventisme 1850 2006Après avoir soutenu sa thèse de Doctorat en 2009, le pasteur Maurice Verfaillie vient de l'adapter pour le grand public en publiant son livre « L'identité religieuse au sein de l'adventisme » (1850-2006) aux éditions L'Harmattan.

Cet ouvrage de 400 pages analyse les facteurs religieux, historiques et sociaux qui ont contribué à la formation actuelle d'une identité religieuse au sein de l'adventisme historique et concouru à son affirmation. Quel est le profil de cette identité ? Comment la théologie des adventistes s'est-elle construite, et quels changements a-t-elle connus ? En tant qu'organisation ecclésiale, quel est son paradigme actuel au sein du christianisme ? Comment est-elle perçue par les adventistes eux-mêmes ?

Des hommes et des dieux, César du Meilleur film de l’année

DVD Blue-Ray Film Des Hommes Et Des Dieux de Xavier BeauvoisSorti l’automne dernier et plusieurs fois récompensé au Festival de Cannes d’un Grand prix, du prix du Jury œcuménique, et du prix de l’Education Nationale, le film Des hommes et des dieux vient d’obtenir le César du Meilleur film français de l’année. Il est actuellement en vente en DVD et Blu-Ray.

DVD Blue-Ray Film Des Hommes Et Des Dieux de Xavier BeauvoisDevant le concert d’éloges reçus par ce film, il peut sembler un peu banal d’en ajouter ici. Je ne suis pas sûr que cette œuvre soit si éloignée que cela de livres tels que Le ministère de la guérison ou encore Jésus-Christ. Cette profonde proximité de pensée m’encourage à me joindre aux témoignages d’émotion et d’émerveillement suscités par Des hommes et des dieux.

Le merveilleux témoignage rendus par les moines de Tibhirine en Algérie, mon amour pour le Maroc, l’expérience exceptionnelle vécue par le réalisateur et les acteurs sur les lieux du tournage, leur volonté de s’immerger dans la vie monastique de l’abbaye de Tamié pour se préparer, tout cela est suffisant pour sortir de chez soi. J’ai donc choisi librement d’aller voir ce film. Sa réalisation est sublime. Les prises de vue - le film a été tourné au Maroc - sont superbes. Comme encore trop fréquemment, le projecteur de la salle de cinéma où je me suis rendu n’était hélas pas vraiment génial. Mais on imagine ce que ce film peut donner avec un excellent projecteur, ou chez soi sur un écran plasma lorsque le DVD - ou mieux encore le Blue ray sortira.

Prier pour un canular : la crédulité à l’épreuve d’Internet

Parmi les canulars (hoax) qui inondent le web, le site hoaxbuster.com mentionne particulièrement les chaînes de solidarité. Appel à secourir une personne atteinte d’une grave maladie, appel à la prière, à la générosité. L’internaute sensible à la détresse de son prochain devient ainsi rapidement vulnérable. Dans ce cas, rappelons-nous l’excellent conseil, rappelé dans les 10 commandements du site hoaxbuster.com : faire preuve de la plus grande incrédulité.

Nouvelle édition de la Bible TOB

La Traduction œcuménique de la Bible (TOB)Le 9 novembre dernier, dans les locaux des éditions du Cerf, a été présentée aux journalistes la nouvelle édition de la TOB  (traduction œcuménique de la Bible) par les éditeurs et les membres du comité scientifique, en présence des trois co-présidents de l'AORB (association œcuménique pour la recherche biblique), le pasteur Claude Baty, l'archiprêtre Nicolas Cernokrak et Mgr Francis Deniau, évêque de Nevers. La nouvelle TOB est en vente en librairie depuis le 18 novembre.

Le sermon à l'église : enquête auprès des jeunes

Lors d'un rassemblement (Fête JA, Montluçon) de jeunes venus des quatre coins de la France à Pâques 2009, une équipe encadrée par Gabriel Monet a mené une passionnante enquête sur l'opinion des jeunes. Comment perçoivent-ils la nature, le contenu, la forme, la durée, la pertinence de ce que l'on appelle sermon, homélie, prédication, message ? Au fond, c'est quoi, une bonne prédication, pour un jeune aujourd'hui. Gabriel Monet vient de donner une conférence à la Faculté adventiste de théologie pour révéler et commenter les résultats de cette enquête. Un travail qui soulève des réflexions indispensables et lancent de passionnants défis. Nous en faisons l'écho sur notre site, car ces résultats auraient enthousiasmés, nous en sommes convaincus, plusieurs des fondateurs de l'Eglise adventiste, parmi lesquels Ellen White pour laquelle une bonne prédication devait être brève, actualisante, et ne devait pas se transformer en un exposé doctrinal. Ellen White imaginait même des liturgies où la prédication pourrait être interactive, voire même des cultes sans prédication. Le temps consacré, de temps en temps, à plus de chants, de témoignages vécus, et de prières.

Honorer celui qui questionne

Un message bienvenu qui apporte un immense bol d'oxygène dans les colonnes du magazine allemand de l'Eglise adventiste, Adventiste heute, dans sa dernière édition de septembre 2010. Le président appelle à la paix, à une unité qui ne se contente pas d'émotion. Bruno Vertallier veut honorer les questions et ceux qui se les posent. Non pas sur quelques détails théologiques, mais sur des sujets chauds : création, sanctuaire, identification du peuple de Dieu. Rassurer, c'est ce que promet le pasteur des adventistes européens et d'une grande partie du pourtour méditerranéen. Poursuis ton questionnement, tu n'en es pas moins fidèle, tu es le bienvenu.

L'évangile dissimulé par le christianisme

Nous reproduisons intégralement l'éditorial de Frédéric Lenoir, rédacteur en chef du Monde des religions, dans son édition de septembre / octobre 2010. Ce texte est en tout point admirable, écrit dans la veine de l'œuvre de Jacques Ellul, La subversion du christianisme. Voir ci-dessous les premières lignes du premier chapitre d'Ellul.

Le Monde des ReligionsFrédéric Lenoir est philosophe, sociologue, historien des religions et chercheur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS). Il est également directeur de la rédaction du magazine Le Monde des Religions (bimestriel appartenant au groupe Le Monde ) et producteur sur France culture de l'émission Les Racines du ciel. Auteur d'une trentaine d'ouvrages (essais, encyclopédies, romans), il est également scénariste de bande dessinées et auteur d'une pièce de théâtre, Frédéric Lenoir a vendu un peu plus de trois millions de livres dans 25 pays, toutes éditions et tous genres confondus.