Acquisitions

Éditions Vie et Santé

Dans une série de quatre ouvrages publiés par George Knight dans les années 1990, trois d’entre eux viennent de sortir aux éditions Vie et Santé. Le quatrième, intitulé Lire Ellen White, avait été déjà publiée en 1999. Ces ouvrages touchent à des domaines très utiles à une meilleure compréhension de l’auteur adventiste Ellen White. Il s’agit principalement de sa vie privée, de son milieu culturel et des principaux sujets religieux abordés dans ses écrits.

À la rencontre d'Ellen White, Georges R. KnightÀ LA RENCONTRE D'ELLEN WHITE

Réf: 1190
Caractéristiques
Broché
13,5 x 20,5 cm
164 pages
ISBN : 978-1-61161-484-8
Éditions IADPA

Recherche en neurosciences sur les effets de la télévision

TV LOBOTOMIE - La vérité scientifique sur les effets de la télévisionMichel DESMURGET, TV lobotomie : La vérité scientifique sur les effets de la télévision, Paris, Max Milo Éditions, 2011 ; J’ai Lu, 2013.

Biographie de l'auteur

Docteur en neurosciences et directeur de recherche à l'INSERM, Michel Desmurget démontre dans cette enquête que la télévision est un problème de santé publique.

Présentation de l'éditeur

Sophie, 2 ans, regarde la télé 1 heure par jour : cela double ses chances de présenter des troubles attentionnels.

Kevin, 4 ans, regarde des programmes jeunesse violents : cela quadruple ses chances de présenter des troubles du comportement à l'école primaire.

Lina, 15 ans, regarde des séries comme Desperate Housewives : cela triple ses chances de connaître une grossesse précoce non désirée.

Entre 40 et 60 ans, Yves a regardé la télé 1 heure par jour : cela augmente d'un tiers ses chances de développer la maladie d'Alzheimer.

Henri, 60 ans, regarde la télé 4 heures par jour.

René, son jumeau, moitié moins. Henri a deux fois plus de chances de mourir d'un infarctus que René.

Pour les spécialistes, il n'y a plus de doute, la télévision est un fléau. Son influence négative nous coûte en moyenne trois ans de vie.

Sortie du livre de Corinne Egasse aux Éditions Labor et Fides

Corinne EgasseEn juin 2014, Corinne Egasse, professeure à la Faculté adventiste de théologie (Haute-Savoie), soutenait brillamment une thèse de doctorat à l’Université de Lausanne, récompensée par un prix. L’éditeur Labor et Fides (Genève) publie ce mois d’octobre un livre de Madame Egasse inspiré par ses recherches doctorales sur le lavement des pieds au cours de la période patristique, et plus particulièrement sur la pensée du Père de l’Eglise Origène. Bravo à Corinne pour cet excellent et passionnant travail.

Nouvelles publications de Gabriel Monet

Gabriel Monet au micro de France CultureProfesseur de théologie pratique à la Faculté adventiste de théologie, Gabriel Monet est l’auteur de deux récents ouvrages, l’un publié en 2014 sur le thème des églises émergentes, dont il est l’un des meilleurs spécialistes francophones, l’autre sur le témoignage chrétien (2015).

Inventaire de la bibliothèque privée d’une passionnée de lecture

Les archives de la Bibliothèque Alfred Vaucher intéressent à plus d’un titre le lecteur d’Ellen White. Ils contiennent, entre autres, des manuscrits originaux de sa plume et un grand nombre d’ouvrages et de travaux non publiés qui traitent de sa vie et de son œuvre. La bibliothèque privée du théologien et missionnaire John Andrews est également une ressource intéressante pour mieux comprendre la pensée d’Ellen White et la manière dont elle rédige. Andrews a mis cette bibliothèque à sa disposition lors de son séjour en Europe entre 1885 et 1887. Plusieurs des livres de cette collection aideront Ellen White dans son travail d’écriture, principalement du livre que nous connaissons aujourd’hui sous le nom du Grand espoir. Grande lectrice, Ellen White ? Sa bibliothèque privée en témoigne également.

Etudiantes

Nouveauté : une encyclopédie sur Ellen White

The Ellen G White EncyclopediaCe volume sur l’œuvre et la vie d’Ellen White vient de sortir ce mois de janvier aux éditions Review and Herald Publishing Association. Nous communiquerons prochainement davantage d’information sur cette publication qui réunit des chercheurs du monde entier sur diverses questions essentielles touchant à la biographie, la littérature, l’œuvre et l’herméneutique d’Ellen White. Le directeur du Centre de recherche Ellen White est l’auteur de quelques entrées de cette nouvelle encyclopédie.

Dieu sans domicile fixe de Jean-Claude Verrecchia

Dieu sans domicile fixe de Jean-Claude VerrecchiaÉditions Vie et Santé
226 pages, broché.
Format : 12,8 x 18,8 cm.
Poids : 230 g.
Parution : 22 octobre 2013.
ISBN : 978-2-85743-365.1.
Prix TTC : 11.50 € + frais de port et d’emballage.

Jean-Claude Verrecchia enseigne le Nouveau Testament et l’herméneutique à Newbold College (Angleterre).

Il est également l’auteur du livre Bible, nouveau mode d’emploi.

Une réponse pieuse situe Dieu au ciel. Une autre dans les cathédrales. Une autre dans son sanctuaire. Une autre partout, dans la nature. Une autre aussi nulle part, près de nous, ou loin de nous ? Habite-t-il en un seul lieu ou est-il prêt à déménager ? Sa demeure se visite-t-elle et dans ce cas quelles sont les conditions d'accès ? ou bien est-ce un lieu fermé, totalement, à toute visite humaine ? Répondre à ces questions est tout l'objet de ce livre. Jean-Claude Verrecchia, auteur de "La Bible, nouveau mode d'emploi", ose un ton très accessible, toujours, et aussi dérangeant parfois. Les idées reçues sur le sanctuaire israélite, sur les sacrifices bibliques, sur le temple de Salomon ou d'Hérode seront mises à plat et si nécessaire balayées. Triomphera l'étonnante volonté divine, celle qui prend l'homme à contrepied, celle qui refuse tout enfermement, celle qui déchire les voiles et démolit les pierres, pour planter sa tente en chaque coeur et en chaque communauté de foi. Un voyage initiatique pour ceux qui aiment le dépaysement...

Le dernier livre d’Yvan Bourquin, professeur à la FAT

Yvan Bourquin - Quel Dieu pour tant de souffrance ? Lettre aux bléssés de la vieQuel Dieu pour tant de souffrance ? Lettre aux blessés de la vie, Cabédita, 2013.
La souffrance : destinée ? Tentation ? Châtiment ? Ce livre nous invite à découvrir comment Dieu lui-même assume la souffrance. Cette relecture du récit de la Passion chez Marc et Matthieu, avec l'esseulement de Jésus et ses prières inexaucées, ainsi que le dernier cri du crucifié, constituent un véritable choc pour ceux qui sont habitués à une vision plus douce, atténuée, lénifiante.

Plus encore. Dieu accompagne l'être souffrant sur son chemin, comme en témoigne un récit bouleversant de la Bible hébraïque, où l'on voit un homme de Dieu plonger tout à coup dans une dépression profonde. En élargissant la perspective, l'auteur propose de considérer comment les récits bibliques agissent sur leurs lecteurs, et de quelle manière ils accompagnent réellement, concrètement, les « blessés de la vie que nous sommes tous. »

Thèmes d'étude proposés par le centre

Séminaires

Le directeur du Centre de recherche Ellen White est fréquemment invité dans le cadre de séminaires, de retraites spirituelles, de conférences, de prédications. Voici quelques sujets parmi les plus souvent abordés en classe à la Faculté adventiste de théologie ou en déplacements extérieurs. Pour toute demande d'information ou d'invitation : Contact.

Liste des thèmes

Joyeux Noël avec Bach, White et Ricoeur

Oratorio de NoëlA peine commencé, l’Oratorio de Noël de Jean-Sébastien Bach adresse une question, une prière :
« De quelle manière vais-je t’accueillir ? Comment te rencontrer ? O toi que le monde entier attend, 0 toi le joyau de mon âme ! O Jésus, Jésus, place toi-même la lumière près de moi, pour que ce qui te fait plaisir soit pour moi connaissance et savoir. »

Dans ce monument musical, cycle de six cantates d’une durée de 2 h 30 environ, Jean-Sébastien Bach alterne musique instrumentale, choeurs, airs de solistes, récitatifs et chorals. Comme dans ses autres cantates et dans ses deux passions, le choral est un genre musical d’une écriture généralement assez simple. Une mélodie empruntée au répertoire des hymnes chantés à l’église, confiée à la voix de soprano, à laquelle le compositeur ajoute trois autres voix, celle de l’alto, du ténor et de la basse, les quatre étant chantées simultanément. Un style traditionnel de la liturgie luthérienne, que Bach ne manque pas d’utiliser en abondance en travaillant à ses chefs-d’oeuvre. L’Oratorio de Noël en compte seize !