Un hôpital adventiste prend en charge les frais des victimes de la tuerie du Pulse

Les groupes Florida Hospital et Orlando Health ne demanderont pas un centime aux victimes de la tuerie du Pulse. Le 12 juin 2016, plus de 50 personnes avaient été blessées et 49 tuées dans une attaque terroriste apparentée à un crime haineux dans une boîte de nuit homosexuelle d’Orlando, en Floride.

Florida Hospital in Orlando. Photo: Adventist University of Health Sciences
Florida Hospital. Crédit photo: Adventist Review

Depuis, le centre hospitalier Orlando Regional Medical Center, situé à environ 1 kilomètre de la boîte de nuit, a pris en charge 44 des victimes. Florida Hospital, l’un des 46 centres hospitaliers adventistes, en a accueilli 12.

Orlando Health, la maison-mère d’Orlando Regional, ne facturera que les patients ayant une couverture, mais ne demandera aucune participation forfaitaire ni franchise aux patients. Elle se tournera vers les fonds publics et privés pour couvrir la totalité des frais, estimés à environ 5 millions de dollars.

De son côté, Florida Hospital a décidé d’aller encore plus loin et de ne rien facturer aux patients, pas même ceux qui sont couverts. Florida Hospital ayant accueilli moins de patients qu’Orlando Regional, on estime que l’hôpital prendra à sa charge 535000 dollars de frais hospitaliers.

« C’était incroyable de voir l’unité parmi la population après cette tuerie insensée du Pulse, » a déclaré Daryl Tol, respectivement PDG de Florida Hospital et responsable des centres médicaux adventistes pour la région centre de la Floride. « Nous espérons que ce geste participera à ce mouvement de solidarité et de bonne volonté si emblématique d’Orlando. »

Le journal The Orlando Sentinel rapporte le cas d’un patient non assuré, Mario Lopez. Ce dernier avait déjà atteint près de 20000 dollars en frais d’hospitalisation, et ce, en l’espace de seulement sept heures. Ses frais, ainsi que les soins médicaux des autres victimes, sont désormais pris en charge, y compris pour les victimes décédées après leur transfert à l’hôpital.

« J’étais tellement inquiet, parce que je n’ai pas les moyens de payer tout ça, » a déclaré Mario Lopez, faisant écho aux sentiments de nombreux autres survivants. « C’est un énorme soulagement. »

We stand with Orlando
Capture d'écran Facebook

Hallie Anderson est stagiaire à la revue Spectrum. Elle termine ses études de communication à l’Université de Walla Walla, où elle étudie le journalisme et les relations publiques.