Séminaire à Gex

Date : samedi 17 septembre 2016

Lieu : Gex, France

GexAdresse : Église adventiste - Chemin de la Bœu, Mury, 01170 Echenevex

Un chemin supérieur à tout (10 h 30 - prédication)

La réflexion portera sur l’amour tel que Paul le définit dans le chapitre 13 de la première lettre de Paul aux Corinthiens, et cherchera à comprendre sa pertinente réflexion sur les dons spirituels. L’apôtre en parle avec enthousiasme, ils ont une grande utilité à ses yeux, et en même temps il les relativise face à l’urgence de l’amour. Dans cet hymne à l’amour d’une remarquable beauté littéraire, Paul parle d’une manière de vivre le service de Dieu et des humains sans un amour qu’il définit à travers seize verbes d’action. L’auteur oppose deux domaines, tout d’abord celui du provisoire, du partiel, de l’éphémère (dans lequel il inclut les dons donnés par Dieu aux croyants pour le servir : prophétie, langues, connaissance…) ensuite celui du permanant, du stable, de ce qui fonde. Ce second domaine est celui de la foi, de l’espérance et de l’amour. Mais par-dessus tout : l’amour.

Les 28 Croyances fondamentales adventistes sont-elles tombées du ciel ? (15 h - conférence suivie d’un échange interactif)

Au cours des premières décennies, l’histoire de la communauté adventiste montre des croyants heureux d’affirmer leur convictions mais réticents à les rédiger. Ils craignaient que l’adoption de doctrines définitives empêche l’Église d’évoluer dans la compréhension de la foi chrétienne, et favorise de l’intolérance. Ils ne voulaient pas courir le risque de confondre la pensée des écrivains bibliques avec un commentaire humain et approximatif de la Bible.

Histoire et développement de la pensée adventiste, origines des 28 croyances fondamentales, leur élaboration humaine. Réflexion sur la nature, la fonction des professions de foi, la notion de dogme.

Jura