Le rôle d'Ellen White discuté au synode adventiste de San Antonio

Le statut des écrits d'Ellen White fut l’objet de discussions et d’une révision des croyances fondamentales à San Antonio (Texas) lors du dernier synode international de l’Eglise adventiste qui s’est déroulé début juillet.

Après plusieurs années de réflexion, les délégués ont modifié le dix-huitième article de la confession de foi de l’Eglise relatif au don de prophétie. Depuis juillet, le texte distingue plus nettement le rôle de la Bible et celui des écrits d'Ellen White, figure emblématique de cette communauté qui a participé à sa fondation au milieu du XIXe siècle. Certains éléments de l’ancien article 18 ont été transféré à l’article 1 qui traite de l’autorité de la Bible. Depuis des décennies, un grand nombre de spécialistes adventistes reconnaissaient l’ambigüité de la précédente formulation, qui conférait à la littérature et au ministère d'Ellen White un statut proche de celui de la littérature biblique, voire dans certains cas un statut quasi équivalent. Les délégués de San Antonio, ont en ce sens, contribué à clarifier un élément fondamental de la foi et de la pratique adventiste, en positionnant la Bible comme l’unique référence ultime de la foi.