Nouvelles du Ellen G. White Estate

Ellen G. white EstateUne bonne nouvelle qui réjouira les lecteurs habitués à consulter les écrits d’Ellen White dans la langue originale. Après avoir édité sur CD-ROM l’intégralité des published writings (écrits publiés par l’auteur, c’est-à-dire sous la forme de livres ou d’articles de revues), le White Estate travaille depuis plusieurs années à la réalisation d’une édition des unpublished writings. Comme nous l’avons plusieurs signalé, cette édition prend du temps en raison de l’impressionnant travail d’annotation en bas de page indispensable à la compréhension de certains manuscrits. Cette édition n’est pas encore achevée, mais bonne nouvelle … ces manuscrits seront totalement accessibles au moment de l’assemblée mondiale (conférence générale) de l’été 2015. Cela, avant même la fin du travail d’édition avec notes de bas de page. Bonne lecture aux amateurs, et rendez-vous en 2015. Colloque du 27 au 29 août dernier au Séminaire de théologie de Bogenhofen.C’est ce que nous avons appris lors du colloque tenu du 27 au 29 août dernier au Séminaire de théologie de Bogenhofen. Ce colloque (advisory) était organisé conjointement par le White Estate et la division intereuropéenne de l’Eglise adventiste dont le siège est à Berne (Suisse). Il réunissait notamment James Nix, actuel président de la Fondation Ellen White (Ellen G. White Estate), William Fagal, chercheur de cette même fondation et quelques représentants de pays européens, surtout d’Europe de l’Est.

Parmi d’autres nouvelles, nous apprenons que Cindy Tutsch, collaboratrice et chercheur au White Estate, est partie en retraite en février dernier. A plusieurs reprises, Cindy s’est déplacée en Europe. Nous l’avons notamment rencontrée au Congrès de jeunesse de Wroclaw, au Séminaire de Bogenhofen et il y a peu de temps à la Faculté adventiste de théologie de Collonges sous Salève. Chantal Klingbeil lui succède dans son travail centré sur les plus jeunes lecteurs d’Ellen White. Parmi les retraités, notons également notre ami Roland Karlman, longtemps directeur du Centre de recherche Ellen White de Newbold College (Angleterre), puis principal éditeur de l’édition annotée des manuscrits d’Ellen White évoquée plus haut. Il est remplacé par Stanley Hickerson.