Radio Semnoz fête ses 30 ans

Patrick GueninLa station de radio associative Radio Semnoz (Annecy) vient de fêter ses 30 années d’existence lors du week-end du 30 mars au 1er avril avec la visite de 400 à 450 personnes selon l'un des organisateurs.

Cette station de radio s’est construite en 1982 après la libération de la bande FM. Promotion du culturel local, tissage d’un lien entre les différents acteurs de la vie associative, elle diffuse depuis 30 ans des programmes d’expression chrétienne. Une quarantaine de bénévoles s’affairent chaque semaine à produire les 50 émissions diffusées sur l’antenne.

Sur Radio Semnoz, Jean-Luc Rolland, maître de conférences à la Faculté adventiste de théologie et directeur du Centre de recherche Ellen White anime l’émission Mi bémol, consacrée à l’actualité de la musique classique.

Communiqué de Radio Semnoz

30 ans de la radio : Quel succès !

Quel week-end ! D'abord une météo radieuse tout au long, puis un programme riche et varié, et des intervenants de qualité.

Commençons par le commencement : vendredi soir avec comme conférencier Éric DENIMAL, journaliste et pasteur qui nous a montré tous les avantages qu'il y a à lire la Bible qui fait partie du patrimoine de l'humanité. Merci au quintette à vent pour leur belle interprétation samedi matin. Ce même Éric DENIMAL nous a ensuite entraînés dans son homélie à suivre Jésus qui allait constamment d'une rive à l'autre de la mer de Galilée, c'est a dire de chez les juifs, vers les païens, et de nous exhorter à faire de même : aller vers l'étranger pour l'accueillir.

Ce service cultuel fut célébré avec beaucoup de musique (Éric Latour à l'orgue, Patrice Jacques au violoncelle et le chœur et la formation musicale de la communauté adventiste locale).

Samedi après midi : un passionnant exposé de Henri Van Der Veken sur l'archéologie en terres bibliques, et ensuite un concert par Gaël Cosendai et collègue de type Gospel. Quel bel après-midi !

Samedi soir le moment musical tant attendu avec la participation éblouissante de François René Duchâble entouré de musiciens de qualité tels Monica Vez et le groupe Escapade. Soirée magique que l'on aurait voulue sans fin. Merci aux musiciens pour tant de virtuosité et de bonheur.

Dimanche en fin d'après-midi, le dernier épisode d'un très long week-end (pour les organisateurs) : Arc en ciel musical avec le groupe "Des mots": quelle émotion que d'écouter ces jeunes en situation de handicap chanter de si belles et émouvantes chansons. Vous avez illuminé notre après-midi. Puis le Chœur de l'eau vive et le trio Hegedük clôturèrent ce début de soirée avec brio.

Merci à tous ces participants actifs (conférenciers et musiciens), aux spectateurs qui nous ont honoré de leur présence au long de ces manifestations et aussi à tous les organisateurs qui ont permis que tout se déroule sans anicroche. Ce fut un beau week-end d’anniversaire et vive Radio Semnoz !!!

Eric Denimal François-René Duchâble Monica Vez

Discours de Patrick Guenin, Président de Radio Semnoz

Mesdames et Messieurs représentant les autorités civiles et religieuses, Mesdames et messieurs :

Radio Semnoz est une radio associative laïque loi 1901 créée il y a donc 30 ans par Zoran Zivkov et une Bande de passionnés. Ceux-ci, pour la plupart, appartenaient à la communauté adventiste i. Ils avaient en commun le souhait d’apporter une nouvelle dimension sur les ondes, tout en respectant complètement son rôle de radio locale et ouverte à tous. Effectivement RS n’est pas une radio d’église mais suscitée par des chrétiens désireux de partager une éthique et un style de vie. Chacun a pu apprécier et bénéficier du caractère associatif ouvert à tous les courants de pensée philosophiques et religieux, à condition de respecter ses statuts qui interdisent des émissions à caractère polémique. Par ailleurs, le contenu des programmes indique clairement qu’à coté de son rôle de radio musicale essentiellement classique, un temps d’antenne est consacré à l’éducation familiale, à la santé à la psychologie et à la diffusion du message de l’Evangile. RS souhaite rester également une radio locale au service de la communauté et de toutes les associations. Je pense que RS a bien atteint ce but puisque le fond de soutien à l’expression radiophonique a attribué cette année les notes maximum à RS (en Rhône-Alpes 3 stations sur 80).

Au moment de la création des radios libres, il existait dans la région d’Annecy une 20ène de radios dites libres. Trente ans après nous restons la seule radio associative non commerciale du bassin annécien non reliée à un réseau.

J'aimerais aujourd’hui rendre hommage - sans citer de noms de peur d'oublis - à tous ceux qui œuvrent pour que perdure cette radio et …

  • aux membres du C A qui assurent la direction de la couleur d'antenne
  • aux très nombreux animateurs bénévoles venant de tous horizons et qui, semaine après semaine, produisent des émissions variés et de qualité
  • aux permanents salariés au nombre de 4 actuellement, toujours sur la brèche, ne comptant ni leur effort ni leur disponibilité.
  • aux nombreux bénévoles qui, dans l'ombre, nous apportent soutien et courage.
  • à la communauté adventiste d’Annecy qui inspire l’équipe et en plus nous fournit des locaux et de nombreux bénévoles.
  • et enfin et ce ne sont pas les moindres rendre également hommage aux auditeurs fidèles qui nous encouragent (même pour un certain nombre en adhérant à l'association).

Car après tout une radio n'a de sens que par leur existence ! Parmi eux je compte un ami, le Docteur Bernard Accoyer.

Président de l’Assemblée nationale qui m’écrit cette semaine combien il apprécie et soutient Radio Semnoz tout en regrettant de n pouvoir être avec nous ce jour :

Le président fondateur nous avait suggéré, il y a 30 ans, une durée de vie de 2 ans et voilà maintenant 30 ans que R S occupe les ondes et je suis très fier de sa qualité surtout en considérant le chemin parcouru par rapport aux balbutiements du début. Enfin j’aimerais exprimer ici à tous ceux qui par leurs messages, courriels, téléphones voire envoi de fleurs, nous ont souhaité un heureux anniversaire mes vifs remerciement.

Il m’apparaissait nécessaire de bien expliquer la place qu’occupe RS dans la communauté urbaine de la région d’Annecy et de remercier les chrétiens engagés ou non dans leurs paroisses et ceux qui, sans forcément partager une foi chrétienne, soutiennent tous ensemble notre effort éducatif pour améliorer la communication entre gens de bonne volonté et donc sans prétention à promouvoir la paix et l’Espérance dans ce bas monde.

Patrick GUENIN, Président de Radio Semnoz

Source : Radio Semnoz

Communiqué du BIA

Différentes manifestations ont marqué ce week-end. Le vendredi soir 30 mars la conférence « Faut-il lire la Bible pour ne pas mourir idiot ? » fut présentée par Éric Denimal, journaliste, pasteur et auteur de différents livres dont ses plus gros succès furent « La Bible pour les nuls », aux éditions First 2004, « Les grandes énigmes de la Bible », 2005, « La Bible illustrée pour les nuls », 2006 et plus récemment aux Presses de la Renaissance, en 2011, « Le Christ selon Jésus ». Éric Denimal fut invité par Radio Semnoz.

Le samedi 31 mars, un programme cultuel a rassemblée différents invités dans les locaux de l’Église adventiste d’Annecy. Éric Denimal assura la prédication sur un extrait de l’Évangile de Marc. Avec pertinence, il tira différentes leçons pour le plus grand plaisir de son auditoire attentif à la pensée de l’Évangile.

L’après-midi, dans la grande salle Arc-en-Ciel, une conférence débat fut assurée par le conférencier Henri Van Der Veken sur les dernières découvertes archéologiques.

La fin de l’après-midi et notamment la soirée mit l’accent sur la musique avec un concert Pop-Folk de Gaël Cosendai et la soirée céda la place à la musique classique.

Monica Vez, auteur-compositeur–interprète, François-René Duchâble, pianiste et le duo Escapade (Gérard Subileau et Daniel Labaz) interprétèrent plusieurs œuvres inédites.

Le dimanche fut consacré à une exposition photo de la radio ainsi qu’à une visite de la station de radio avec les animateurs de la station.

Un concert clôtura cette manifestation avec la participation de jeunes de l’Institut G. Belluard accompagnés de musiciens du Lycée Baudelaire, du chœur de l’Eau Vive sous la direction, de Julien Combaz, avec des extraits de la comédie musicale « Chante-moi une histoire » et le trio Hegedük.

Sources : Radio Semnoz, BIA