Méditation à Collonges sous Salève

Date : samedi 23 juillet 2011

Lieu : Collonges sous Salève, France

Eglise du campus adventisteLieu : Eglise du campus adventiste du Salève - Collonges sous Salève, France
Adresse : chemin du Pérouzet. 74160 Thonon-les-Bains
Téléphone : 04 50 43 22 27
Contact : Centre de recherche Ellen White

Samedi 10 h 40 - Prédication : Un fruit au milieu du verger : actualité et beauté du shabbat biblique.

Il y a différentes manières d’aborder les principes éthiques de la tradition judéo-chrétienne. Le croyant peut les considérer comme des moyens de se mettre en conformité avec un Dieu qui lui inspire des sentiments de terreur, qu’il faut donc apaiser, adoucir, acheter. Ou bien les approcher de manière apologétique. Nous, communauté x, famille y, possédons telle ou telle vérité que les autres ne connaissent pas, ne pratiquent pas. A ce titre, nous sommes de meilleurs croyants. Le shabbat justifie ici une supériorité, un élitisme.

Jean-Luc Rolland s’intéresse à la substance du shabbat, qu’il considère comme un art de vivre. Un fruit dans le verger de Dieu. Il nous invite au travers d’un récit tiré du second chapitre de l’évangile de Marc à cheminer dans cette direction pour y découvrir combien l’être humain est l’objet d’un soin très attentif de la part de Dieu. La préoccupation essentielle de Dieu. Le Dieu qui se révèle dans le Christ, ici, est prioritairement préoccupé par les besoins de l’homme. Cette parole nous aidera également à réfléchir sur la raison d’être et la fonction des principes de vie bibliques, sur le rôle des traditions humaines qui interprètent les textes. Enfin sur les relations qui peuvent exister entre un groupe d’appartenance et l’individu en tant que personne. Dans sa manière de répondre à ceux qui l’accusent, le Christ valorise la liberté de conscience. Jésus ne conteste nullement l’utilité des traditions, des rites. Il affirme, doucement, que l’homme n’est pas à leur service, mais qu’eux le sont pour l’homme. Leur fonction n’est pas autoritaire, elle est bienfaisante, fécondante, bénissante. Au service de la personne, pour aider, soulager, offrir, bénir. Le Christ des évangiles rappelle que le shabbat garde la mémoire de cet art de vivre.