Colloque CNRS / GSRL

Colloque sur l'adventisme au CNRS

L'Eglise adventiste du septième jour dans le protestantisme français

L'Eglise adventiste est en 2007 au centre de l'activité scientifique, notamment du Groupe de Sociologie des Religions et de la Laïcité (GSRL) et du Comité National de la Recherche Scientifique (CNRS). A l'initiative des chercheurs Régis Dericquebourg et Fabrice Desplan, un colloque s'est déroulé à Paris le 3 mai dernier dans une salle de conférence de la célèbre institution française. Sociologues et historiens des religions se sont succédé tout au long de cette journée pour aborder différents aspects de l'adventisme qui font l'objet de pertinentes études.

Que cette famille chrétienne fasse l'objet d'études universitaires n'est pas le fait d'un hasard. Un nombre croissant de scientifiques s'intéresse à cette communauté qui aujourd'hui montre à plusieurs égards qu'elle entend sortir du statut quasi confidentiel et artisanal dans lequel elle a longtemps évoluée en tant que minorité religieuse. Tout au moins en France métropolitaine.

L'intérêt des chercheurs du GSRL et du CNRS traduit l'évolution de questions qui dépassent le cadre spécifiquement scientifique. Tout d'abord la récente adhésion de l'Union des Eglises Adventistes de France à la FPF permet à un plus grand nombre d'observateurs de connaître son existence. Selon les organisateurs du colloque cette adhésion est « bien plus qu'un simple jeu entre des institutions religieuses, elle peut être considérée comme la conséquence d'évolutions à l'intérieur du protestantisme français. » En dépit de l'adhésion à la FPF l'adventisme demeure encore pour beaucoup une inconnu e religieuse, ce qui conduit à de profonds et légitimes questionnements sur son identité, sur son enracinement chrétien, sur son aptitude à rencontrer d'autres partenaires issue des différentes familles chrétiennes.

Par ailleurs, parallèlement au sort réservé par certains médias à des minorités religieuses évangéliques, l'adventisme se retrouve de plus en plus observé, voire amalgamé à des pratiques de type sectaire. Enfin certains chercheurs d'autres disciplines, notamment juristes s'interrogent aujourd'hui sur l'adventisme.

Pour porter un regard scientifique sur ces questions, Régis Dericquebourg et Fabrice Desplan ont organisé la journée d'étude du 3 mai intitulée « L'Eglise adventiste du septième jour dans le protestantisme français ». C'est la première fois en France que plusieurs chercheurs se proposent d'analyser le phénomène religieux au travers du prisme adventiste. Cette lecture nouvelle de l'adventisme est le fruit de multiples recherches témoignant de cette Eglise comme un ensemble dynamique. Traduisons, comme un lieu de diversité, de pluralité, de débat, d'évolution dans la pensée, de questionnement. Cette dynamique se vivant tout à fait en harmonie avec les valeurs et l'identité qui ont construit la famille adventiste, sa pensée, son éthique et sa mission.

Les chercheurs projettent de publier les différentes interventions de ce colloque, chez l'éditeur L'Harmattan. Cette publication répond, selon Fabrice Desplan « à un vide bibliographique sur l'adventisme ». Il n'existe en effet aucun ouvrage collectif écrit sur l'Eglise adventiste du septième jour en France. Ce livre publié chez L'Harmattan offrira un regard croisé émanants de différents chercheurs sur la réalité de l'adventisme contemporain en France. Fabrice Desplan estime par ailleurs que dans une certaine mesure cet ouvrage « sera également une innovation bibliographique sur le protestantisme français ». Pour les chercheurs ce sera, poursuit Desplan, « une nouvelle source de réflexion sur l'adventisme et le protestantisme français. Les personnes sensibles à la problématique religieuse y trouveront des éléments qui contribueront à mieux se questionner tant sur le religieux adventiste que protestant en France. Bref, une innovation de recherche qui répondra à la demande des chercheurs et à la nécessité de la vulgarisation. »

Les chercheurs du colloque de Paris ont tenté d'observer certains développements caractéristiques de l'adventisme contemporain ainsi que les mutations du protestantisme français. Présent à ce colloque et participant à la rédaction de l'ouvrage collectif publié chez L'Harmattan, Jean-Luc Rolland a particulièrement apprécié l'esprit d'ouverture, de respect mutuel et de recherche scientifique dans lequel s'est déroulée la journée du 3 mai.

Intervenants

Sébastien Fath : « Relations entre l'adventisme français et les protestants »

Richard Lehmann : « Chemins d'ouverture de l'Eglise adventiste en France ces vingt dernières années »

  1. Evolution statistique
  2. Présence au monde
  3. Questions posées au sein de l'Eglise par l'adhésion

Régis Dericquebourg : Ellen White et la réception du charisme au féminin

Fabrice Desplan : Parcours de conversion à l'Eglise Adventiste

Jean Baubérot : L'Association internationale de défense de la liberté religieuse à travers la revue Conscience et Liberté

Jean-Paul Willaime et Françoise Lautman : L'intégration des adventistes français dans la Fédération Protestante de France

Dominique Kounkou : Adventistes et Eglises Chrétiennes d'expression africaine. Jeux et enjeux de la marge

Jean Séguy : Rencontre avec l'adventisme dans l'Algérie coloniale

Le blog des sociologues Sébatsien Fath et Fabrice Desplan, orateurs de ce colloque.

Journée du 3 mai 2007 sur l'Eglise adventiste

Périodes électorales, la recherche sur l'adventisme, la fin d'année avec son lot de copies, les participations aux manifestations autour de la Commémoration des Abolitions de l'Esclavage, sont des excuses valables qui expliquent pourquoi ces derniers jours j'ai négligé le blog. Mais voilà maintes choses à vous raconter également. Revenons pour l'instant sur la journée du 3 mai au GSRL qu'avec Régis Dericquebourg, nous organisions autour de l'Eglise Adventiste dans le protestantisme français. A ce titre, Sébastien Fath et Jean Luc Rolland résument déjà fort bien ce qui s'en est dégagé. Mais avec vous j'aimerai revenir sur trois points. Je commencerai par la multiplicité des entrées socio-historiques.

Lire la suite : Journée du 3 mai 2007 sur l'Eglise Adventiste

[1] Jean-Paul Willaime suggère d'ajouter à ces conférences un chapitre introductif présentant l'adventisme aux lecteurs peu initiés sous un angle historique : sources, histoire, essence et développent de la pensée. Régis Dericquebourg et Fabrice Desplan ont invité Jean-Luc Rolland à rédiger ce chapitre.

[2] Les quatre volumes publiés à l'issue des différents colloques organisés par la Faculté Adventiste de Théologie sont rédigés par plusieurs chercheurs (dont certains présents au colloque du 3 mai à Paris) mais se concentrent sur l'adventisme dans sa dimension mondiale et non sur la particularité de son implantation française.