Témoignage

Cher Jean-Luc,

L'enseignement religieux que j'ai reçu au départ était très axé sur la diététique, le sanctuaire et la justice du Christ. Un enseignement très doctrinal. Par la suite une personne m'a communiqué de nombreuses brochures qui critiquaient l'Eglise officielle. Cela m'a choqué et m'a rendu très prudent. Cette personne m'a ensuite fait lire d'autres ouvrages édités par une association en marge de l'adventisme sur des thèmes tels que la justification par la foi et la perfection du caractère. Il s'agissait d'ouvrages de A.T Jones et d'E. Waggoner ainsi que des compilations de livres d'Ellen White réalisées par l'association. Très influençable, j'ai fini par y croire pensant être ainsi dans la vérité. Quelle erreur ! A cette époque mon comportement a totalement changé, de façon négative. Je suis devenu très agressif, toujours sur la défensive. J'assistais à plusieurs rencontres de l'association mais n'avais pas la paix de Dieu. J'étais très culpabilisé parce que je pensais que si je péchais encore je ne parviendrai pas à la perfection du caractère et je ne voyais pas en moi de changement. Par contre, je me rendais compte que ceux qui croyaient la même chose que moi étaient, pour la plupart, plus ou moins agressifs, eux aussi toujours sur la défensive.

Un nouveau pasteur est arrivé dans mon église, qui ne partageait pas mon point de vue. Au départ j'ai été très agressif avec lui, puis je me suis aperçu que malgré cela nous pouvions continuer à dialoguer. Pendant de nombreuses semaines nous avons pu échanger le vendredi matin sur des thèmes bibliques. Je n'arrivais pas à savoir qui avait raison et je restais sur mes positions. Je continuais aussi à fréquenter les rencontres de l'association dont je viens de te parler. Puis il y a quelques mois tu es venu dans mon église pour nous parler de la personne d'Ellen White et pour nous aider à mieux la lire en respectant le contexte de ses écrits et le développement de sa pensée. Cela ma fait réfléchir, moi qui aime tant lire Ellen White ! Pour la seconde fois, grand point d'interrogation ! J'ai ensuite lu ton document Le cadeau de Dieu et là j'ai compris. Cela m'a éclairé à tel point que je t'ai téléphoné pour te le faire savoir. Depuis, quel changement dans ma vie ! Je suis libéré de ce poids de la culpabilité, je me sens en paix et je me suis aperçu que mon engagement dans l'Eglise est devenu plus réel, avec une ouverture sur les autres que j'ignorais auparavant. Je me rends compte aujourd'hui, et certaines personnes de mon église me le confirment, du changement de mon état d'esprit ainsi que de mon comportement. Je suis devenu plus humain, plus près des autres. J'ai compris que le service et la disponibilité sont des priorités. …

(Email, mars 2006)