Merci

Fritz Guy

Fritz GuyEllen, un jour vos parents vous ont mis au monde. C'est, pour nous, une réelle joie. Une joie parce que si cela n'avait pas été le cas, et si vous n'aviez pas été ce que vous avez été, nous ne serions pas aujourd'hui ce que nous sommes.

Vous avez joué un rôle fabuleux au sein de notre communauté de foi. Pourtant, à bien des égards, la femme que vous avez été nous ressemble beaucoup. Vous étiez l'enfant de votre temps, un enfant influencé par la culture de son pays. Des parents vous ont élevée au sein d'une famille, vous vous êtes mariée, vous avez fondé votre foyer. Pour le meilleur et pour le pire, parce que … je présume qu'être la femme de James n'a pas toujours été une partie de plaisir.

Vous connaissiez vos limites. Cette qualité n'est pas toujours visible parmi vos actuels admirateurs qui semblent avoir oublié que vous n'étiez pas omnisciente, encore moins infaillible, et que vous n'avez jamais prétendu avoir le dernier mot sur tout.

Vous nous avez appris beaucoup.

Sur l'objectif de la prière qui « ne fait pas descendre Dieu vers nous », mais « nous élève vers lui ». 1

Sur la nature de Dieu. Une collection qui compte cinq de vos livres les plus connus commence et s'achève par ces mots : « Dieu est amour ». 2

Sur le refus d'une foi naïve : « Dieu ne nous demande pas de croire, sans nous donner un minimum d'évidence sur laquelle appuyer notre croire. » 3

Sur l'éthique chrétienne : « Le besoin le plus essentiel du monde est de trouver des êtres humains capables de défendre la justice, même si le ciel s'écroulait. » 4

Enfin sur l'exigence d'une continuelle quête de sens : « Ceux qui prétendent qu'aucune autre vérité ne peut être révélée restent sans excuse. De même lorsqu'ils estiment sans erreur les convictions qu'ils fondent sur les Ecritures. » 5

Alors voila, en cette occasion qui célèbre le 181ème anniversaire de votre venue au monde un 26 novembre de 1827, nous voulons vous dire « Joyeux anniversaire, Ellen, et merci d'avoir été ce que vous avez été.

Fritz Guy, professeur à l'université La Sierra, Californie, le 26 novembre 2008.

Fritz Guy, professeur à l'université La Sierra, Californie

Source : Spectrum

  1. 1. Steps to Christ (1892), p. 93.
  2. 2. Patriarchs and prophets (1890), p. 33; The great controversy (1911), p. 678.
  3. 3. Steps to Christ, p. 105.
  4. 4. Education (1903), p. 57.
  5. 5. « Christ Our Hope », in Advent Review and Sabbath Herald, 20 décembre 1892, p. 785.